Actualité

Nous travaillons sur la navigation en foil avec le châssis MC1, le rail assure le réglage de l'équilibre parfait du pratiquant et une version avec foil basculant manuel va arriver pour une complète autonomie.

Christophe MARTIN Handirider Concept MC1 HANDIKITE
Christophe MARTINHandiriderConcept MC1     HANDIKITE  

Concept MC1

 

Objectifs : Un travail en synergie avec l'ensemble des Handiriders et le corps médical pour la mise au point d'un châssis idéal.

  • Obtenir une navigation et une aisance proche de celle des personnes valides avec un maximum de sécurité.
  • Mettre au point un châssis répondant aux demandes des utilisateurs : pratique, démontable, compact pour les déplacements en avion, évolutif, fiable, adaptable à tous les plans d’eau, qui limite les chocs sur le matériel greffé, utilisable sur tous les types de planches de Kite ou de Wake du marché, modulable en fonction des pathologies, protège des escarres et surtout qui remonte au vent.
  • Le concept doit répondre aussi à des exigences médicales afin d'assurer le plaisir et la pérennité de la pratique. C'est pourquoi le châssis MC1 a une triangulation spécifique, il est doté d'un amortisseur réglable pour absorber l'ensemble des chocs, l'ensemble du corps est en suspension pour protéger la colonne vertébrale, les fessiers, les cuisses, les pieds, ... . 
  • Sur les premiers prototypes, les pieds étaient fixés sur la planche, l'effet rebond est présent sans cesse pour un Handis, impossible de naviguer en mer formée et de rester sur la carre. De plus les chocs répétés sur les pieds d'un paraplégique par exemple peuvent conduire à des fractures, expérience vécue de nos riders sur des châssis de ski nautique classique; les personnes valides ayant travaillé sur notre projet n'avaient pas ce problème puiqu'elle atténuaient cet effet en poussant sur leurs jambes inconsciemment. Les heures passées à analyser les vidéos nous ont permis de palier à ce problème.
  •   Il y a eu aussi un travail énorme sur la coque, les points d'appui, les mousses anti-escarres, les réglages des différents points de fixation permettant de faire qu'un avec la coque,... . Actuellement chaque rider équipe sa coque en fonction de sa morphologie et du système qui lui semble le plus adapté pour le largage.
  • Outre la navigation pure, nous travaillons actuellement sur la sécurité passive et nous réalisons des tests de flottabilité avec des flotteurs et des poids positionnés à des endroits stratégiques sur le châssis MC1 et la planche; nous pouvons aujourd'hui assurer un retournement à 100 % si l'aile de kite est larguée avec une personne inconsciente.
  • Je tiens à remercier les personnes qui ont testé le concept et qui ont contribué à son évolution: Julien, Vivien, Xavier, Guerric, Christophe, Guillaume, Vincent, Emeric, Cyril, Manu, Bastien, Jeff, Mélanie, Agnès, Marc, Eric, Bruno, Régis, Alain, Franck, Jean-Gonz, Laurent, Gautier, Dror, ...   
  • Un tout nouveau châssis 100% carbone fabriqué et distribué par "JL Composites" est validé, plus léger, plus solide (pour les sauts), avec un nouveau support de pied amovible pour passer de la pratique Wake au Kite, plus facile aussi à monter et plus discret. En résumé, un châssis idéal, démontable pour le transport, léger pour la manipulation, performant, accessible et amovible pour deux pratiques, et qui assure la sécurité du pratiquant.

 

 

Points abordés pour la conception et la pratique:

. Facilité de transport et de chargement en complète autonomie par le pratiquant.

 

. Facilité des transferts, se placer dans le support et en sortir seul, adaptabilité de la coque et réglages possibles de l'inclinaison du dossier, prendre en compte la morphologie du pratiquant, tour de taille, bassin, longueur du tronc et des jambes, le tout étant variable d'un pratiquant à un autre.

 

. Poids de l'ensemble pour le déplacement à terre, dans l'eau, afin que le châssis ne gêne pas aussi l'équilibre lors de la navigation.

 

. Coque sur mesure afin d'éviter les frottements répétitifs, de glisser les fesses vers l'avant, d'avoir du jeu de droite à gauche ce qui déstabilise la personne dans le châssis, ... .

 



. Dossier articulé pour un réglage optimum, comme en ski alpin, pour les personnes sans 
abdominaux par exemple.

. Utilisation de mousses adéquat afin d'assurer un calage efficace et une protection contre les escarres.



. Maintien au niveau du tronc sur les flancs pour de meilleurs appuis pour
 prendre la carre et éviter que le torse ne bascule sur le côté comme en ski
 nautique à l'arrêt.



 . Points de maintien pour assurer de ne pas perdre une jambe lors de la
 navigation.



 . Système(s) de largage simple des points de maintien.

 . Assurer la présence de mousses anti-escarres, évaluer l'épaisseur et la
 matière.



 . Assurer le minimum de chocs sur la colonne et sur les pieds, amortisseurs,
mousses, pads,... 

. Système de stabilisation et d'auto-redressabilité aile larguée, voir aile à 
l'eau non larguée, quels risques.

 . Arrivée sur la plage possible en se stabilisant.



 . Quel mode utiliser pour accrocher l'aile et la décrocher, point d'attache,
 techniques de mise à l'eau, ... .

 . Châssis modulable pour le perfectionnement, utilisation possible
 quand pas de vent en ski nautique par exemple. 

 . Quel coût pour un handis?


...

 

Nota:

Tous les "handikiters" autonomes avec lesquels je suis en relation sur le globe sont tous passés par des phases d'apprentissage de l'aile de kite avant de se mettre à l'eau avec leur châssis, c'est ce qui fait la réussite de leur navigation aujourd'hui. Que ce soit à partir d'un fauteuil roulant, d'un fauteuil de plage, d'un buggy ou d'un catakite, il est à mon avis indispensable d'être très à l'aise sur la gestion d'une aile de kite avant de se mettre dans un châssis semi-immergé quel qu'il soit, une aile partant en vrille, kite-loop, peut vite rendre la situation très dangereuse, donc les bons réflexes de largage de l'aile sont eux aussi nécessaires dans la phase d'apprentissage. 

Les pratiquants actuels connus sont tous passés par les phases suivantes:

Apprentissage à la gestion de l'aile de kite à terre sur un support terrestre roulant, navigation en catakite, ski nautique en bateau et en téléski, puis passage au châssis solo avec des conditions météo idéales, une aile adaptée et un encadrement homme bateau de qualité.

Avis personnel

MC1 concept protected, all rights reserved

 

 

Vidéos présentant le fonctionnement du principe tout suspendu du châssis pour obtenir une navigation performante et confortable:

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Copyright 2003 / Handikite / Christophe MARTIN, ALL rights reserved and Photos © Copyright Roberta PALA, Nicolas ECONOMOU, Christophe MARTIN, ALL rights reserved